Warning: If you have a visual impairment, use the manuscript transcript version including the Lucy Maud Montgomery’s foot notes and contextual annotation references.

Chapitre n° 38

636 711

murmure incessant. À l’ouest, mille teintes diffuses se mêlaient en un ballet aérien, et le lac les reflétait toutes, leur conférant encore plus de douceur subtile. C’était si beau qu’Anne sentit son cœur déborder de bonheur. Reconnaissante, elle lui ouvrit (commencer subscript)^(fin subscript)(commencer superscript)les portes (fin superscript)de son âme.

— Ô vieille terre adorable, murmura-t-elle. Que tu es belle et combien je suis heureuse de vivre en ce bas monde!

À mi-pente, un grand garçon franchit en sifflotant la barrière du domaine des Blythe. C’était Gilbert, et il s’arrêta net de siffloter lorsqu’il aperçut Anne. Il la salua en ôtant sa casquette, par politesse, et l’aurait probablement croisée sans rien dire, si elle ne l’avait pas arrêté d’un geste de la main.



ANNOTATION TEXTE

« The beauty of it all thrilled Anne's heart » (C’était si beau qu’Anne sentit son cœur déborder de bonheur) : fait écho au chapitre 2, lorsqu’Anne voit toute cette beauté et le Lac-aux-miroirs pour la première fois.